Historique

Presque tous les apiculteurs connaissent bien sûr l'histoire du frère Adam, le moine anglais de Buckfastshire, qui a partir de 1919 a sélectionné les abeilles sur base de bonnes caractéristiques apicoles, ce qui en fera sa renomée mondiale. Il croisa ses reines avec surtout du matériel étranger, ce qui lui permis de faire de nombreux voyages.

Frère Adam sélectionnait ses colonies pour la douceur, pour une tendance à l'essaimage faible, une forte résistance aux maladies, une bonne productivité et une tenue sur cadre irréprochable. De nos jours, les apiculteurs d'Europe et d'Amériques continuent à travailler avec cette abeille d'une exceptionelle douceur. C'est l'héritage d'un homme simple qui plus tard dans sa vie fût décoré de diplômes honoriques.

L'origine de la race Buckfast est un croisement effectué avant 1920 entre une abeille italienne (brun cuire) et l'abeille indigène anglaise (abeille noire). Cette dernière n'existe plus dans sa forme originale. Ce croisement ne fût pas vraiment le résultat d'un croisement planifié, mais plutôt la conséquence d'une catastrophe sanitaire à cette époque car en ce début de 20ième siècle, l'abeille noire disparu presque complètement à cause de l'acariose.

A cette époque, personne ne connaissait la cause de la mort des abeilles qui avait par ailleurs touché presque toutes les colonies du monastère, les seules ayant survécus étant le résultat d'un croisement d'une reine italienne et de mâles noires. Cette colonies était remarquable pour sa résistance et sa productivité. De cette colonie, découlera la future race Buckfast.

L'abeille Buckfast

Au cours des 70 années de sélection, les caractéristiques intéressantes des autres races d'abeilles ont été introduites dans la race Buckfast selon le processus appelé élevage par combinaison. Ce processus, depuis l'identification d'un comportement intéressant jusqu'à son intégration dans la souche dure en général 10 ans. Ce travail minutieux semble donc dans la pratique n'être faisable que par des moines.

L'élimination par sélection des caractériques indésirables, comme l'utilisation trop importante de propolis ou la propension à l'essaimage, demande une base génétique large et une bonne compréhension du processus. La douceur est l'une des caractéristiques les plus facile à acquérir et est donc très facilement atteinte. Une fois stabilisée, une Buckfast croisée par une Buckfast donnera que de la Buckfast sans retour possible aux caractériques des races de départ.